23/04/2006

V for Vendetta : Ma critique !

Je suis allé voir V for vendetta, la dernière production Waschowski Bros ! Ce film reprend un personnage de DC comics (superman et autre batman) : V ! Ce dernier est habité par une soif de vengeance et de liberté pour son peuple soumis à un chancelier déspotique ! Evey Hammond (Nathalie Portman) fait sa rencontre, alors qu'elle s'aprete à se faire violer par des membres de la police anglaise en plein couvre feu. Elle vas ainsi passer de l'autre côté du miroir et apprendre, à côté de V à oublier la peur ! Mais V, vas aussi apprendre de Evey...

Le film est tout simplement excéllent, loin des clichés de superhéros, il nous plonge dans le totalitarisme, la manipulation et la soif acharné et aveugle de Vengeance et de liberté ! Le carisme de V est tout simplement trop grand pour l'écran et Nathalie Portman tiens enfin un rôle profond. Le scénario monte crescendo en température et il n'y a pas un moment d'ennui malgrès le fait, et la est la prouesse du film, que l'action frénétique est quasi inéxistente ! Les allusion à des problem qui touche nos société actuel (...) sont redoutable et la manipulations par les média violement critiqué !

La scene final (un combat flingues contre couteaux) est tout simplement hallucinante et la Griffe des Washowski n'a rien perdu de sa superbe et de son génie (il produise et on écris le scénario mais ne sont pas à la réalisation) ! Elle reste l'une des plus visuel et des plus reussis que j'ai vu ! Largement dans le trampe des plus beau Fight de Matrix trilogy !

Les clin d'oeil anarchiste dans Matrix (premier volet) était déjà immense et l'on constate que ces idées sont une marque de fabrique pour les frère W !

En un mot : Excellent ! N'hésité plus, si vous aimez le cinéma engagé...

Enfin une petite info historique pour mieux situé les origines du personnages de V :

"La phrase d'accroche de l'affiche, qui mentionne la date du 5 novembre ("Remember, remember, the fifth of november" / "Rappelle-toi, rappelle-toi, le 5 novembre") fait référence au 5 novembre 1605, date à laquelle un catholique du nom de Guy Fawkes et ses amis conspirateurs ont essayé de faire exploser le Parlement (alors que le roi James Ier se trouvait à l'intérieur) car ils étaient en désaccord avec la politique du Roi concernant les Protestants. Mais le complot, appelé "Conspiration des Poudres" a été découvert. Ainsi, Guy Fawkes et ses amis ont été exécutés pour trahison. A la suite de cette atteinte à la royauté, le 5 novembre est devenu une célébration en Angleterre consistant à brûler des représentations de Guy Fawkes tout en allumant des feux d'artifices. Fawkes fut un des premiers anarchistes."

medium_v2.jpg

Son mask n'est qu'une représentation du visage de Guy Fawkes !

11:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.