11/07/2010

[Avis] Paranormal Activity

Voilà l’une des curiosités de la nature humaine ! Tous autant que nous sommes, nous adorons nous faire peur ! Il suffit, pour s’en convaincre, de mesurer le succès ciné du genre (inépuisable en navet néanmoins) ou encore le nombre de visionnage des vidéos YouTube sur le paranormal !

Il y a quelques années, un site internet conté l’étrange aventure arrivé à 3 jeunes étudiants américains réalisant un court métrage sur la légende de la sorcière de blair et qui ne furent jamais retrouvé à l’exception de leur caméra ! C’est ainsi qu’un buzz s’empara du net pour finalement accoucher d’un film qui aujourd’hui encore figure en bonne place dans le tableau du trouillomètre : Le Projet Blair Witch…

C’est alors qu’un nouveau style de film naquit : caméra amateur, filmé à l’épaule et à peine 1 ou 2 goute d’hémoglobine en 1h30 de film ! La terreur était dans l’inconnu, le noir, le bruit sourd ou encore les ombres…

Après le Projet Blair Witch et l’expérience que ce film procure, je restais affligé de voir arriver la vague ultra gore qui, à default de maîtriser nos peurs primal, envoyait des litrons de sang par camions citernes et autre membre arrachés par camions bennes ! Un bon défouloir mais pas un frisson de peur à l’horizon !

Puis un discret : Prophétie des Ombres ou encore Les Autres ont redonné un peu de saveur aux films du genre ! Mais plus récemment, j’avoue mes très cher(e) lecteur(trice) avoir sérieusement flippé avec Rec ! Retour du reportage réalité, caméra à l’épaule et déchaînement d’événements amenant à un final qui m’a clairement pétrifié (comme un Silent Hill 2…) !

La peur, que c’est bon ! Même dans ma collection de Blu Ray, l’Exorcisme d’Emily Rose s’est frayé un chemin en bonne place dans mon fameux tableau du trouillo… vous avez compris ! D'ailleurs, si vous avez aimez ce film, je vous invite à visionner ça !

Ce qui touche finalement c’est le doute, l’immersion, la base de fait réel et surtout de ne rien voir et d’à peine entendre…

C’est donc pour cela que j’ai loué Paranormal Activity sur le Vidéo Store et voilà mon avis :

Pour le pitch, 2 jeunes gens achètent une caméra afin de filmer des phénomènes étrange qui hante leur domicile. Bien sur l’ingrédient principal est basé sur l’invisible, l’inconnu et l’inexplicable ! Le film se découpe en 2 rythmes : les vidéos de jour et les vidéos nocturne ou le petit compteur horaire ou encore le fait de ne pas savoir ce que l’on va voir ou si l’on regarde au bon endroit, gonfle la monté en puissance des événements !

Chaque séquence de nuit fait monter la pression qui redescend avec les séquences de jours mais cette frontière disparaît vers la fin du film. On à l’impression de voir une suite de vidéo Youtube sur des apparitions mais le tout est parfaitement distillé afin de rendre les scènes crédibles !

Certains passages sont délicieusement flippants et même si vous savez que la vidéo de nuit annonce ce que l’on attend tous, l’imagination du réalisateur parvient à nous surprendre, même le jour (la scène du cadre) !

Mais, et oui il y a un mais, l’une des étranges maladies qui touchent ce genre de film réside dans la difficulté à conclure un long métrage ! Et même si Paranormal Activity s’en sort avec les honneurs, la conclusion passe en une fraction de seconde du flippant au quasi grotesque, le film perd lâchement son ambiance pour faire dans The Grudge !

Dommage donc pour la dernière minute qui ne gâche néanmoins pas la qualité global du film !

Projeté d’abord dans des salles de ciné universitaire américaine, la bande annonce savamment mis en scène et un excellent bouche à oreille ont fait de ce film un succès de rentabilité rarement atteint dans le monde entier !

Si vous êtes fan du genre…pas d’hésitation…

 

00:21 Publié dans actu ciné/psp | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paranormal, paranormal activity, vidéo store | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.