21/11/2010

[GT5] Premier pas...

DSC00357.JPG

Pourtant prévu le 24 Novembre, GT5 semble avoir déjà envahie les linéaires de pas mal de boutique. En effet, c’est à ma grande surprise que lors d’un passage en centre commercial ce samedi, j’ai pu mettre la main sur la diva du calendrier, j’ai nommé GT5, soit 5 jours avant sa sortie !

Je vous propose donc de vous détaillez mes 2 premières heures avec ce jeu prévu, je le rappel, à la sortie de la PS3 (…) !

Le jeu ne propose pas d’office une installation disque et une cinématique présentant tout le cycle de fabrication d’une voiture (d’une fonderie à la sortie d’usine) fait office d’intro très réussis !

S’ouvre ensuite le menu avec le mode GT, Arcade, Editeur de circuit et GT TV. Dans les options, j’ai pu transférer le garage gagné sur GT PSP dans mon garage GT5 mais ces voitures ne sont accessibles qu’en mode arcade bien sur !

Dans le mode GT vous retrouverez, les permis (toujours aussi ennuyeux pour moi), le mode A-Specs et B-Specs pour les courses, le GT Auto pour l’entretient de votre auto, l’entrainement ou encore la préparation pour modifier votre auto ! Cet écran est très agréable et bien pensé, de plus paramétrables ! La qualité de finition des menus est optimale.

Vous commencez avec 20 000 Cr, comme d’habitude vous êtes bon pour une épave alors que les vidéos qui inondent le net vous montre des caisses de rêves quasi inaccessibles sauf après des centaines d’heures de jeu… ou une sauvegarde trouvé sur le net !

Avec votre progression, vous débloquez des événements Nascar ou Rallye. J’ai testé l’événement Nascar sur Daytona ou vous êtes sensibilisé aux techniques particulières de la discipline par une superstar du championnat US… Technique et rapide !

Enfin, en mode arcade, j’ai testé avec la Skyline GT R chère à Kazunori Yamauchi le circuit du man en cycle jour/nuit. Vous débutez la course alors que la luminosité baisse et la nuit s’installe de manière très progressive et le circuit et l’ambiance change complètement plus la luminosité diminue. Les phares de la Skyline éclairent une route sombre et la vitesse est grisante ! La qualité technique du titre est ici au summum et un feu d’artifice à l’horizon achève définitivement l’experience !

Enfin, noté que l’éditeur de circuit ne permet pas de créer un circuit mais de modifier un circuit existant en dosant la difficulté (difficulté = plus de virage).

Vous avez le choix entre plusieurs lieux, revêtement et en dosant la difficulté, le jeu génère un circuit…

Voilà pour mes premières heures sur GT5…

17:51 Publié dans Info PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gran turismo 5, gt5, gt, gran turismo | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.